Fontcouverte
 

Une analyse détaillée de la peste de 1630 ‑ 1632 à Fontcouverte

Nous avons déjà abordé le sujet de l'épisode de surmortalité de peste dans la paroisse de Fontcouverte en nous appuyant sur les seules archives d'état civil de la cure donnant leurs actes sur plusieurs siècles, couvrant donc largement les années 1630 ‑ 1632. Nous avons ainsi eu l’occasion de mettre au point une méthode simple de détection des périodes de surmortalité, clairement la peste de 1630 à Fontcouverte, à partir des seuls actes de sépulture.

La première page un peu usée du journal du comité de santé

Mais les archives de la cure disposent par ailleurs d’un document très intéressant, le seul du genre cité dans la bibliographie de Maurienne, relatant le déroulement précis, jour par jour, des opérations engagées par les organismes de santé de la communauté de Fontcouverte au cours de l’épisode pesteux de 1630 ‑ 1632. Nous appelons ce document « journal de santé ». Il donne un éclairage intéressant sur le développement de l’épidémie dans notre paroisse assez isolée de la vallée de l’Arc dans une description précise des diagnostics faits sur les malades et les morts, des décisions prises pour éviter la contagion, des contraintes imposées à la population... et de l'intense activité du comité de santé local.

Il permet d'aborder en détail les points suivants.

Des informations générales contenues dans le journal de santé.

Tous les décès en 1630 ‑ 1632 à Fontcouverte.

Le développement de la contagion à Fontcouverte

Une description détaillée d'épisodes caractéristiques de décès pesteux ou autres du journal de santé.

Que penser de « la peste de 1630 » à Fontcouverte en guise de conclusion